Araignée du mois (18) : l’Epeire de velour


Nom latin : Agalenatea redii (Scopoli 1763)

Nom vernaculaire : l’épeire de velours

Famille : Araneidae

Taille : femelles, 5,5-7 mm ; mâles, 3,5-4,5 mm

Habitat : Sur les feuilles de buissons et arbustes divers

Saison : Maturité printemps et été

Le genre Agalenatea est représenté dans toute l’Europe par la seule A.redii, l’épeire de velours. De toutes les araignées orbitèles, elle se distingue par un abdomen aussi large – et même parfois un peu plus large – que long. Chez certains individus et chez le mâle, l’abdomen est vaguement triangulaire. Cette imposante carrosserie (5 à 7 mm pour la femelle ; 3,5 à 4,5 mm pour le mâle) est couverte d’un velours beige, brun ou marron chocolat. La face dorsale est très design, ornée d’un motif au choix parmi les 5 du catalogue, mais avec toutefois une constante : à l’avant de l’abdomen, une petite flèche entourée de blanc, qui peut s’élargir et former une paire de lobes blancs. Certaines araignées arborent en bas du motif un triangle brun uni semblable à celui de la forme commune d’Araneus marmoreus. Le mâle a un abdomen plus triangulaire et une tache cardiaque soulignée de blanc. Tous ces détails de couleurs et formes ont peut-être inspiré son nom, car agalea en grec signifie l’ornement. La face ventrale examinée à la loupe révèle une épigyne plus large que longue et à la lèvre épaisse (voir lien épigyne), dont l’angle délimité est variable. Pour terminer la description, notons le pédipalpe avec longue épine au tibia et une paire d’autres à la patella.

Araneidae - Agalenatea redi.DSC_8926

Muni de ce portrait-robot, cherchez-la dans les bruyères, les ajoncs et autres plantes basses, en une friche ensoleillée avec de grandes plantes desséchées ou dans une plantation de jeunes pins. Dès la sortie de l’hiver, elle y construit sa toile, bien verticale mais très excentrée, à portée de main car A. redii la tend à 125 cm de haut maximum. Elle tisse de 19 à 46 rayons selon la structure dont elle dispose.

Tant que lui parviennent les rayons du soleil, l’épeire de velours se laisse volontiers admirer, bien au centre de sa toile, là où le treillis de soie est si dense que l’on croirait voir un petit napperon. Mais si les nuages obscurcissent sa demeure, elle s’enfuit dans la végétation. Qu’il pleuve et vous la verrez dévorer entièrement son piège avant de se mettre à l’abri. En effet, la soie est une bonne source de protéines pour les araignées, qui mangent leur toile en fin de journée ou après destruction. A la fin de l’averse, A. redii reviendra tisser une nouvelle toile.

Araneidae - Agalenatea red -P1050577

Et puis, suivez les rayons les plus courts, ils vous mèneront à sa cachette, un petit hamac soyeux. Avec un peu de chance, vous surprendrez le couple paressant côte à côte dans son nid suspendu, car la femelle n’est pas une mangeuse de mâles. De leur union naîtront les adultes de juin-juillet, si tout va bien : l’épeire de velours est classée « vulnérable » dans la liste rouge disponible sur le site internet de l’INBO1. Parmi les dangers qui la menacent, Gelis melanocephala est un prédateur spécialisé des œufs d’Aranéides. Cet Hyménoptère Cryptinae se rencontre dans 8 cocons d’Aranéidés, isolés ou portés par la femelle, dans tous types de milieux. Une à 12 larves, déposées par la femelle G.melanocephala dans le cocon, percent les œufs des petites araignées, les vident et continuent à les consommer au fil de leur développement, jusqu’à ce que la larve de dernier stade s’enferme dans sa loge de nymphose.

Isabelle Pierdominico

 1 Instituut voor Natuur- en Bosonderzoek : http://www.inbo.be

Références

  1. Roberts M.J., 2009.- Guide des Araignées de France et d’Europe. Paris. Delachaux et Niestlé. 383 p.

  2. Byl, S., 1980.- Vocabulaire grec de base, Dessain

  3. Deom, P., 2007.- Le petit guide des araignées à toiles géométriques, la Hulotte N° 73 et 74

  4. Hanssens Bart, Sec et mouillé au Moeraske, in L’écho du Marais n°104, http://www.cebe.be
  5. Rollard, Chr., Données biologiques sur Gelis melanocephala, http://www.european-arachnology.org
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s