FAQ : Combien d’araignées avalons-nous pendant notre sommeil ?


Que le temps passe vite, nous sommes bientôt au mois de juillet, et pas d’araignées du mois à se mettre sous la dent ? Le GT araignées se rattrapera le mois prochain, c’est promis. En attendant, et pour ne pas décevoir nos lecteurs, voici une nouvelle démonstration de ce qu’il faut croire et ne pas croire au sujet des araignées…

FAQ : Combien d’araignées avalons-nous pendant notre sommeil ?

L’aranéologie n’est pas une passion très courante et lorsque le sujet est abordé lors d’une soirée, vous pouvez être certain de ne pas passer inaperçu. Il m’arrive donc très souvent de me retrouver en train d’argumenter au sujet des araignées après que l’on m’ait demandé « et toi, tu fais quoi ? ». Ce qui est le plus surprenant, c’est le nombre de gens qui trouvent tout de suite quelque chose à dire sur ce sujet plutôt inhabituel et qui ont l’impression d’en connaître beaucoup plus que vous… Pour ma part, il ne m’est jamais venu à l’idée de débattre de carrosseries avec un garagiste ni de tuyauteries avec un plombier, car je n’y connais rien.

C’est ainsi que j’ai eu il y a quelque temps une conversation au sujet du nombre d’araignées ingérées lors du sommeil. Une connaissance me certifiait que nous mangions plusieurs araignées au cours de la nuit, car celles-ci se faufilaient à notre insu dans notre bouche et nous les avalions inconsciemment. J’avais déjà entendu cette histoire de nombreuses fois et j’essayais donc de raisonner cette personne en lui expliquant que cela n’était pas vrai et que les araignées n’avaient rien à faire dans notre lit la nuit…

Et puis, tout récemment, je suis tombée sur un article sur le sujet, complet, non dénué d’humour et intelligent. N’ayant pas toujours tout le temps nécessaire à la rédaction d’articles pour ce blog, je me permets donc de sauter sur l’occasion pour vous le proposer et pour démontrer qu’il s’agit bien d’une légende urbaine…

Les illustrations, signées Marion Montaigne, proviennent de son blog humoristique de vulgarisation scientifique intitulé Tu mourras moins bête (mais tu mourras quand même) et dans lequel un post est dédié aux araignées (mardi, arachnophobie). Je vous invite à le lire dans son intégralité !

8946719050_bc4e0c8ce7_z

Illustration Marion Montaigne, extrait de son blog Tu mourras moins bête (mais tu mourras quand même) : mardi, arachnophobie

Combien d’araignées avalez-vous réellement durant votre sommeil ?

[Texte complet en anglais] by Matt Soniak

Certains répondront 3, d’autres 8 et d’autres encore plusieurs douzaines. Pourtant, si vous posez la question à un connaisseur, le nombre réel d’araignées ingérées tombera à zéro…

8946718872_a1622c40a3

Illustration Marion Montaigne, extrait de son blog Tu mourras moins bête (mais tu mourras quand même) : mardi, arachnophobie

Rod Crawford, conservateur des Arachnides au Burke Museum de Seattle et détracteur dédié aux mythes sur les araignées, explique sur le site Mental Floss pourquoi cela ne risque pas de vous arriver :

1)      « il faut que votre bouche soit ouverte. Bien sûr, certaines personnes dorment comme ça, mais pas tout le monde. Pas de bouche ouverte, aucune araignée ingérée. »

2)      « les araignées doivent atteindre votre lit. « Un lit tout à fait normal et parfaitement fait a peut-être une ou deux araignées en visite par an. » Ajoutez quelques humains au lit, et les araignées ne voudront vraiment rien avoir à faire avec eux. « La plupart des gens roulent et bougent dans leur sommeil », écrivent les médecins Aaron Carroll et Rachel Vreeman dans leur livre « N’avalez pas votre chewing-gum : mythes, demi-vérités et des mensonges au sujet de votre corps et la santé ». « Ce laminage serait probablement effrayant pour les araignées et les dissuaderait d’errer n’importe où près de votre visage. »

3)      « l’araignée aurait du mal pour réussir à traverser votre corps jusqu’à votre bouche et il est peu probable qu’elle ait l’audace d’entrer dans un orifice qui exhale un souffle chaud. « Essayez juste de souffler sur une araignée et regardez comment elles réagissent à ça! », dit Crawford. « Ce n’est pas attrayant pour elles! ».

8946096991_daeb90e24d_z

Illustration Marion Montaigne, extrait de son blog Tu mourras moins bête (mais tu mourras quand même) : mardi, arachnophobie

4)      Enfin, vous auriez à avaler l’araignée en dormant, encore que soulignent Carroll et Vreeman : « nous n’avalons pas automatiquement à chaque fois que quelque chose passe dans notre bouche. » « Les chances sont […] incroyablement faibles »… « Les chances d’avaler une araignée en dormant sont donc très très faibles. » « La probabilité que toutes ces choses se déroulent en même temps; qu’il y ait une errance arachnoïde, qu’une araignée potentiellement suicidaire se trouve à proximité immédiate de votre bouche, qu’elle soit déterminée à se risquer dans un espace respiratoire humide et sombre et qu’il y ait un déclenchement de votre réflexe de déglutition, cette probabilité est vraiment incroyablement faible », écrivent Carroll et Vreeman. Aussi, si cela avait le malheur d’arriver, vous n’auriez aucune preuve… puisque vous dormez ! Et la probabilité que votre voisin de lit ait les yeux rivés sur votre bouche à ce moment précis est quasi-nulle… Qui plus est, dit Crawford, chaque fois que vous entendez cette histoire, le narrateur parle d’un nombre différent d’araignées et d’un laps de temps différent où elles sont censés être avalées. Donc, même si une seule version avait été correcte, presque tous les autres conteurs seraient toujours en train de « mentir ».

« Everything that ‘everybody knows’ about spiders…is wrong! »  Rod Crawford

« Tout ce que les gens savent sur les araignées… est faux! » Rod Crawford

.
Références :

http://www.gentside.com/insolite/combien-d-039-araignees-mangez-vous-reellement-durant-votre-sommeil_art51542.html

http://mentalfloss.com/article/50951/how-many-spiders-do-you-really-swallow-your-sleep#ixzz2XUl9bV3C

http://www.burkemuseum.org/spidermyth/index.html

Illustrations :

http://tumourrasmoinsbete.blogspot.fr/2013/06/mardi-arachnophobie.html

Publicités

2 réflexions au sujet de « FAQ : Combien d’araignées avalons-nous pendant notre sommeil ? »

  1. Suite à des racontars, découverte d’un blog qui ne manque pas d’humour (à découvrir sans modération) . Encore et toujours MERCI pour ces infos Brigitte.
    Amitiés.
    André

  2. Pas du tout d’accord!! Cette nuit je me suis réveillée en panique! Ca me chatouillait le nez… je pense à un papillon de nuit et le fait partir, sauf que j ai sentie une bete me grimper sur le front. .. j’allume aussitôt la lumière et une enorme araignée qui file se refugier sous mon lit! Et oui elle essayait de rentrer dans mon nez!!! les araignées cherchent la chaleur l humidité ainsi que la pénombre et la bouche et le nez corespondent parfaitement! Alors oui je pense qu’il est plus que plausible que nous mangeons des araignées pendant notre sommeil…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s