araignée du mois (14) : Pisaura mirabilis


Nom latin: Pisaura mirabilis (Clerck 1757)

Nom vernaculaire : Pisaure admirable
Famille : Pisauridae
Taille : femelles, 12-15 mm ; mâles, 10-13 mm
Habitat : prairies, landes, clairières des bois
Saison : individus matures en été

Pisauridae - Pisaura mirabilis -DSC_7819

Pisaura mirabilis (Pisauridae)

Introduction

Pour les personnes qui trouvent l’aranéologie difficile, Pisaura mirabilis est probablement l’une des espèces, avec l’Epeire diadème (Araneus diadematus, Araneidae), les plus faciles à reconnaître sur le terrain. Elle est de taille assez grande, se rencontre très souvent et la femelle a développé un comportement maternel particulier.

Généralités

La Pisaure admirable est une araignée tout terrain, qui se rencontrera aussi bien dans les parcs bruxellois, les jardins privés ou les clairières et lisières boisées, il lui faut juste un espace légèrement ouvert.

Pisaura mirabilis, de la famille des Pisauridae, est la seule représentante en Belgique de son genre (Pisaura). Par contre, les Pisauridae comptent dans notre pays deux autres espèces du genre Dolomedes – Dolomedes fimbriatus (Clerck 1757) et D. plantarius (Clerck 1757), beaucoup plus localisées car rattachées à un biotope particulier (zones marécageuses).

Habitus

Pisaura mirabilis, de couleur variable (gris à brun), ne construit pas de toile pour piéger ses proies mais chasse à vue, dans les hautes herbes et sur le sol. Pour les débutants, elle pourrait se confondre aux araignées-loups (Lycosidae) qui chassent aussi de cette manière, mais lorsque l’on y regarde de plus près, notre Pisaure arbore un abdomen fusiforme (très allongé, en forme de fuseau) ainsi qu’une petite crête sur son céphalothorax. Ces deux caractéristiques visuelles suffisent à la reconnaître sans problème.

Pisauridae - Pisaura mirabilis-DSC00318

Pisaura mirabilis (Pisauridae)

Reproduction : un mâle attentif !

Lors de l’accouplement, le mâle offre une proie emballée de soie à la femelle. Il ne faut pas comprendre ceci comme un comportement social mais bien comme une sélection sexuelle. Des chercheurs ont longuement étudié ces « cadeaux » et il s’en suit qu’au plus gros est la proie, au plus la femelle met de temps à dévorer son présent, au plus long est l’accouplement. Les chercheurs ont fait un lien entre la taille du cadeau, la durée de copulation et le nombre d’œufs fécondés. Il a même été observé des mâles reprenant la proie offerte une fois l’acte accompli ! Et oui, il y a des mufles partout, même chez les araignées…

approche du mâle avec sa proie ("cadeau") ... et la femelle - Photo ©Robert Kekenbosch

approche du mâle avec sa proie (« cadeau ») … et la femelle – Photo extraite d’une vidéo ©Robert Kekenbosch

Le moment précis où la femelle accepte le  "cadeau" du mâle - Photo ©Robert Kekenbosch

Le moment précis où la femelle accepte le « cadeau » du mâle – Photo extraite d’une vidéo ©Robert Kekenbosch

l’accouplement - Photo ©Robert Kekenbosch

l’accouplement – Photo extraite d’une vidéo ©Robert Kekenbosch

Cocon

Vers la fin du printemps, la femelle Pisaure transporte son cocon accroché dans ses chélicères (à l’avant) et ne se nourrit donc plus. Ceci est une autre caractéristique importante et qui exclut d’office les araignées-loup (Lycosidae) puisque celles-ci transportent leur cocon attaché aux filières (à l’arrière)…

Pisauridae - Pisaura mirabilis-

femelle Pisaura mirabilis transportant son cocon

Pouponnière

Autre caractéristique comportementale très intéressante à observer, c’est la construction d’une pouponnière – les anglais surnomment d’ailleurs cette araignée ‘nursery web spider’. En début été, il est aisé d’observer ces pouponnières dans les hautes herbes. La femelle construit une toile en forme de cloche dans laquelle elle fixe son cocon au moment de l’éclosion des petits. Peu de temps après, la cloche de soie contient un nombre relativement importants de jeunes qui restent protégés dans leur ‘crèche’ gardée par la femelle. Si vous essayez de vous approcher d’une pouponnière, vous verrez la femelle s’agiter nerveusement autour de celle-ci. N’ayant plus été alimentée pendant longtemps, la femelle mourra peu de temps après. Sa relation parentale se limite à la construction et à la protection de la pouponnière.

Pisauridae - Pisaura mirabilis.P1050799

Pouponnière défendue par Pisaura mirabilis

Etymologie

Dans un dictionnaire latin-français, on retrouve pour Pisaurus la traduction suivante : rivière du Picénum.

C’est une fois de plus grâce à l’aide de Mr Horst Schröder que nous pouvons mieux comprendre ceci…(*)

Pisaurus = rivière en Ombrie où s’établirent vers 400 av. J-C les Sénons, peuple celtique, originaire de la région de Sens (dans le département Yonne en France), qui chassa les Ombriens et fonda la ville de Sinan-Gallikan (aujourd’hui Senigallia);

Pisaura, Pisauridae : araignées robustes dont le nom évoque le peuple celtique qui a envahi la région du Pisaurus;

(*) extrait du « Guide de détermination des araignées de la région bruxelloise » de Horst Schröder disponible pour la modique somme de 5 € sur le site de la C.E.B.E.

Nous attendons vos commentaires et observations…

Brigitte Segers

Je vous conseille la lecture de l’étude scientifique réalisée sur l’incidence de la taille des proies offertes par les mâles Pisaura mirabilis : Nuptial gift in the spider Pisaura mirabilis maintained by sexual selection

Advertisements

6 réflexions au sujet de « araignée du mois (14) : Pisaura mirabilis »

  1. et un joli minois…

    [URL=http://imageshack.us/photo/my-images/823/05032013canon016.jpg/][IMG]http://img823.imageshack.us/img823/7825/05032013canon016.jpg[/IMG][/URL]

    Uploaded with [URL=http://imageshack.us]ImageShack.us[/URL]

  2. Grâce à votre article, j’ai pu identifier l’araignée et sa « nurserie » installée au beau milieu de ma pelouse. Cette nurserie est si belle qu’elle avait, de loin, attiré mon attention. Je vais maintenant hésiter à tondre tant que l’éclosion n’aura pas eu lieu, Effectivement, l’araignée est « nerveuse » lorsque je m’approche. Merci pour votre article très bien documenté.
    J’ai pris quelques photos de … cet évènement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s