Une araignée qui fait la roue


L’accouplement des araignées est en général un moment particulièrement dangereux pour les mâles : afin d’éviter d’être pris pour une proie, le mâle doit effectivement user de nombreux stratagèmes pour à la fois attirer l’attention de la femelle et ne pas se faire dévorer durant l’accouplement. Chez nous, nous pouvons croiser des araignées mâles de la famille des Pisauridae transportant une proie bien emballée dans de la soie qui sera offerte à la femelle. Il ne s’agit pas d’un « cadeau de mariage » comme nous pourrions le percevoir, mais bien d’un présent offert uniquement pour occuper les mandibules de la femelle pendant que le mâle introduit ses pédipalpes pour s’accoupler.

A l’instar des oiseaux paradisiers, les araignées peuvent aussi jouer sur leur apparence physique pour séduire la femelle. Les exemples sont cependant rares, mais voici une vidéo qui dévoile une nouvelle fois l’incroyable diversité du monde animale : une véritable merveille, l’araignée paon ou Maratus volans, une Salticidae australienne.

Après ça, qu’on ne vienne pas nous dire que les araignées sont laides.

Pas la peine d’en dire plus, les images parlent d’elles mêmes… Regardez !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Une araignée qui fait la roue »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s